En poursuivant votre navigation sur https://team.unicef.fr vous acceptez l'utilisation de cookies et autres technologies similaires pour assurer le fonctionnement nominal du site web (par exemple maintenir votre connexion).

Fermer

Permettre aux enfants de faire plus de sport

par julien françois

0 €

collecté sur 10 000 €

0%

3627
jours restants

0

contributeur

Partager cette page de collecte

Le projet
Les contributeurs
Les actus
Commentaires

Selon une nouvelle étude publiée aujourd'hui par la Fondation Barça et l'UNICEF, la participation au sport améliore les résultats scolaires et le développement des compétences des enfants, notamment l'autonomisation, le leadership et l'estime de soi, contribuant ainsi à leur bien-être général et à leurs perspectives d'avenir.

"On sait depuis longtemps que le sport favorise la santé et le développement physique des enfants, mais nous avons maintenant des preuves irréfutables que le sport peut avoir un impact puissant sur leur apprentissage général et le développement de leurs compétences de vie", a déclaré Charlotte Petri Gornitzka, directrice générale adjointe de l'UNICEF. "Nous devons utiliser ces preuves pour inspirer l'investissement dans le sport pour les enfants, en particulier les plus vulnérables.

Le livre Getting in the Game : Knowing the Evidence on Sport for Child Development contient des analyses de la littérature de recherche mondiale et des données provenant de plus de 300 programmes de sport pour le développement (S4D) dans 100 pays. Le rapport a été commandé par la Fondation Barça et produit par une équipe de recherche du bureau de recherche de l'UNICEF, Innocenti.

Les autres points forts du rapport sont les suivants :

Les initiatives réussies de sport au service du développement impliquent une collaboration multisectorielle, comme l'inclusion d'éléments éducatifs et sociaux.
Les entraîneurs jouent un rôle clé dans la protection des enfants et l'atténuation des effets négatifs potentiels.
Il existe peu de preuves que la participation à un sport réduit le risque d'abus et d'exploitation des enfants. En fait, il existe des preuves que certains sports, s'ils ne sont pas pratiqués correctement, peuvent accroître l'exposition à la violence.
De meilleures preuves sont nécessaires pour suivre les initiatives de sport au service du développement, y compris davantage de recherches sur leur mise en œuvre effective.
Il est nécessaire d'impliquer davantage les enfants dans la conception des programmes et la collecte de données.   

Nous avons déjà établi une coopération avec certains sites, comme cet annuaire de groupes telegram. Chaque participant, quel que soit le domaine dans lequel il travaille, est exposé au même problème lié au manque d'accès au sport.

 

Voir tout
Pas encore de contributeur sur cette page de collecte
Voir tout

Laisser un message de soutien

Voir tout